imaoun

Feuille 1/100 000 NH-29-X-4 (Tleta de Tagmoute)

Imprimer

Le site rupestre d’Imaoun, un des plus étranges du Sud marocain, est situé à l’Ouest de la vallée, au début de la falaise de la cuesta d’Imaoun, en bordure de l’oued Akka où, sur la bordure supérieure, se trouve un très grand nombre de gravures à thème géométrique avec quelques figures zoomorphes.

L’“Ecole” d’Art graphique d’Imaoun

Signalé par A. Simoneau, revisité en 1993 (une gravure sur le site en fait foi), une étude a été publiée en 1999 par Susan Searight (Cahiers de l’AARS, n°5, avril 1999) qui signale que plus de 700 gravures se répartissant sur deux thèmes, bovidés et figures géométriques, ont été répertoriées sur le jebel. En 2004, Annie et Gérard Garcin présentaient dans les Cahiers de l’AARS n°9, un intéressant reportage photographique.
Les dalles de grès présentant les gravures se trouvent à environ 400 mètres du départ de la bordure de la falaise qui finit en surplomb de 15 à 20 mètres au-dessus de l’oued. Quelques gravures sans grand intérêt sont visible avant d’arriver au premier site sur le “plateau” qui s’étend sur environ 70 mètres de long sur 3 de largeur, site exceptionnel par ses centaines de gravures à thème géométrique. Les spirales, les cercles et autres formes existent dans la majorité des sites du Sud marocain, mais jamais dans de telles proportions ni si nettement séparés des bovidés que dans ce site d’Imaoun. Un peut penser que ce plateau, ouvert au ciel, était un lieu propice pour des signes sacrés, idéologiques ou symboliques, tandis que le sujet plus banal des bovidés était essentiellement gravé sur des blocs plus près du niveau de la vallée de l’oued donc des pâturages de l’époque. Susan Searight, influencée par des articles traitant de l’emploi d’allucinogènes dans la production de l’art rupestre, a avancé une autre interprétation. Beaucoup de ces figures géométriques, s’apparentant aux images obtenues par des chamans dans un état altéré de la conscience, font penser que les pasteurs qui fréquentaient le site étaient susceptibles d’atteindre un tel état. Quoi qu’il en soit, la variété des gravures et le soin avec lequel elles ont été piquetées puis polies, indiquent un lieu avec un caractère bien particulier, sacré ?, mystique ? ou simplement la symbolisation d’un lieu de ralliement des troupeaux et des hommes lors de grands rassemblements de tribus.

imaoun_4.jpg

imaoun_5.jpg

imaoun_6.jpg

imaoun_2.jpg

imaoun_11.jpg

imaoun_10.jpg

imaoun_9.jpg

imaoun_8.jpg

imaoun_7.jpg

imaoun_3.jpg

imaoun_1.jpg

Contacter Jacques Gandini

Vous pensez avoir découvert des traces de dinosaures, des peintures rupestres, des tumuli sortant de l'ordinaire ?
Vous voulez collaborer à notre site internet ?
Vous avez une suggestion, une information à communiquer ?

© 2008-2016 by Jacques Gandini

Tous droits réservés. Si vous désirez reproduire nos textes ou nos photos, ayez l’amabilité de bien vouloir nous en demander l’autorisation. Dans tous les cas vous aurez obligation d’en indiquer l’origine.

Conception, réalisation, maintenance : Serre Éditeur, 23 rue de Roquebillière - F06359 Nice Cedex 4 (France)