Ce site dans la province du Queensland est un des sites les plus réputés pour ses nombreuses traces de dinosaures, sans doute les mieux conservées au monde. Il a également la particularité de donner des indications sur le mode de vie de trois espèces différentes. Les empreintes furent conservées dans une couche de grès fin désignée sous le nom de formation de Winton et vieille de 90 à 95 millions d’années. C’est plus de 3300 empreintes, soit environ 150 dinosaures qui renseignent sur un événement qui a duré probablement moins d’une minute. Au début des années 1980, les scientifiques ont déterminé qu’un troupeau de petits herbivores (baptisés Wintonopus à cause des empreintes trouvées là) et un grand nombre de petits coelurosaures carnivores (des Skartopus), furent dérangés par un grand dinosaure carnivore, le Tyrannosauropus (baptisé ainsi d’après l’étude des empreintes), qui réussit à les coincer contre des roches escarpées. Les petits dinosaures ne semblent pas avoir eu d’autres choix que de s’enfuir très rapidement, jusqu’à 20 km/h, à en juger par la taille de leurs foulées. Les mille empreintes de Wintonopus sont reconnaissables par leurs doigts ronds et asymétriques, ainsi que par l’absence de marque de talon. On suggère que les animaux ayant laissé ces traces devaient être des ornithopodes de taille moyenne ne dépassant pas un mètre; on avance même que la majorité des traces correspondraient à des animaux de moins de 0,50 mètre. Le Skartopus a laissé de fines empreintes à trois doigts symétriques et espacés de 2,9 cm à 5,7 cm. L’animal devait être un petit coelurosaure se déplaçant à une vitesse de 13 km/h et qu’aucun ne devait dépasser une hauteur de 0,22 mètre au collier. Le fait que leur traces partent dans le sens opposé à celles du grand prédateur indique que la majorité du troupeau a tenté de fuir. La présence du Tyrannosauropus fut révélée grâce à onze em-preintes, certaines indiquant la présence d’une grande griffe acérée au bout de chaque orteil. Les empreintes sont longues de 0,52 mètre, ce qui permet d’estimer de 9 à 10 mètres la lon-gueur de l’animal.

Dr M. J. Benton

 

Contacter Jacques Gandini

Vous pensez avoir découvert des traces de dinosaures, des peintures rupestres, des tumuli sortant de l'ordinaire ?
Vous voulez collaborer à notre site internet ?
Vous avez une suggestion, une information à communiquer ?

© 2008-2016 by Jacques Gandini

Tous droits réservés. Si vous désirez reproduire nos textes ou nos photos, ayez l’amabilité de bien vouloir nous en demander l’autorisation. Dans tous les cas vous aurez obligation d’en indiquer l’origine.

Conception, réalisation, maintenance : Serre Éditeur, 23 rue de Roquebillière - F06359 Nice Cedex 4 (France)